Logo
UN SAVOIR FAIRE RECONNU DEPUIS PLUS DE 50 ANS
  DEVIS GRATUIT ET RAPIDE    04 94 74 00 51 
Certificate
logo
UN SAVOIR FAIRE RECONNU DEPUIS PLUS DE 50 ANS
  
Ce site utilise des cookies. En continuant a naviguer sur ce site, vous donnez votre consentement pour que les cookies soient utilises.
Ce site utilise des cookies.

VÉRANDA

Installer une véranda ou agrandir votre terrasse

Véritable pièce de vie, la véranda s’intègre parfaitement à l’habitat existant en apportant lumière et art de vivre.

Ce nouvel espace vitré permet d’agrandir la surface de votre maison mais il peut également être envisagé comme un moyen innovant d'améliorer son confort de vie. La véranda, disponible en plusieurs matériaux et plusieurs types de vitrages peut se décliner en de multiples coloris.

Ajouter une pièce à votre maison

Il existe aujourd’hui un nombre important de possibilités pour l’aménagement de vérandas. La construction d’une véranda sur mesure offre une plus-value considérable à votre habitation.

Conçue comme une véritable extension de la maison, elle permet d’agrandir un espace de vie. Très lumineuse, cette nouvelle pièce de maison ouvre un salon ou une cuisine vers l’extérieur.

De plus, les nouvelles techniques d’isolation et de chauffage permettent d’en profiter en toute saison. La véranda peut représenter également une solution intéressante pour couvrir la terrasse l’hiver.

Il est possible de personnaliser l’agrandissement de votre maison avec une pièce supplémentaire en fonction de l’utilisation que vous souhaitez en faire et de son orientation. Ceci, avec l’installation de volets, le choix du sol adapté, du vitrage, des matériaux, des couleurs, etc.

Cela vous offre un espace de détente avec une vue dégagée sur votre jardin ou sur le paysage alentour.

 Il existe plusieurs styles de vérandas dont quatre principales :

  • Véranda style atelier : beaucoup de charme pour ce type de véranda qui rappelle les début du 20e siècle et ajoute une atmosphère très vintage à votre maison.
  • Véranda comme pièce à vivre : on peut profiter d'une véranda toute l'année et en faire un salon, une salle à manger, un bureau !
  • Un jardin d'hiver : profiter de votre jardin quelque soit la saison et la température extérieur !
  • Extension sas d'entrée : une façon d'agrandir votre espace de manière intelligente et esthétique.

 

Chez Freddy Bernard SAS - menuiserie sur-mesure à Sanary-sur-Mer (Var - 83), nous vous proposons des vérandas sur-mesure selon vos envies et vos besoins.

Exposez-nous votre projet et nous vous conseillerons sur la meilleure solution a adopter selon votre habitation et le style esthétique recherché.

 

Nos réalisations dans la région PACA : 

Pourquoi installer une véranda ?

Véranda - extension maison moderneLes raisons d'installer ou de faire construire une véranda peuvent être multiples. Vous avez peut-être simplement envie d'ouvrir la maison sur le jardin pour profiter de sa végétation luxuriante, ou vous cherchez un moyen d'agrandir la maison, de réaliser une extension agréable pour accueillir un nouvel enfant ?

Installer une véranda répond à de nombreux besoins et s'aménage de différentes façons selon l'utilisation souhaitée. La véranda peut aussi permettre de créer le cadre idéal pour placer la cuisine ou une nouvelle pièce à vivre, pour rendre naturellement votre intérieur plus convivial et plus accueillant.

Enfin, elle peut être une solution pour garantir une plus-value financière en cas de revente prévue, dans les années suivantes, de votre habitation. L'esthétique de la véranda plaît. Ses nombreuses qualités aident souvent à provoquer le fameux coup de cœur et donc à vendre mieux et plus vite !

Les vérandas sont aujourd'hui conçues comme des pièces de vie à part entière, plus que de simples extensions d'habitation. Totalement ouvertes sur l'extérieur, elles permettent de profiter du jardin, de la lumière naturelle, du soleil, y compris en hiver. Au final, les clients qui font le choix d'agrandir leur maison par une véranda finissent par y passer au bout du compte, le plus clair de leur temps !

Les obstacles que l'on pouvait auparavant rencontrer pour agrandir sa maison par le biais d'une véranda n'existent plus : finis les problèmes d'isolation, des solutions techniques permettent aujourd'hui de ne plus perdre de chaleur dans le logement principal en hiver, voire d'en accumuler. Dans le cas de vérandas à structure aluminium, les profilés à rupture de pont thermique totale vous assurent une isolation totale.

Des solutions de chauffage vous garantissent un environnement thermique aussi agréable l'été que l'hiver. La véranda n'est plus une pièce condamnée d'octobre à mars, mais bien un lieu convivial pour faire le plein de luminosité au cœur de l'hiver !

Enfin, cette nouvelle pièce qui vient agrandir votre maison, vous pouvez l'aménager et la personnaliser au gré de vos envies : installation de volets pour préserver intimité et chaleur, choix du sol, du parquet au carrelage, gamme étendue de coloris vous permettant d'accorder les couleurs de la véranda à celles de votre intérieur...

Bref, de nombreux avantages qui font de la véranda une solution idéale d'agrandissement de votre maison.

Dois-je opter pour une véranda accolée ou intégrée à la maison ?

En définissant votre projet et en réfléchissant à son intégration à la construction actuelle, vous aurez à faire face à différentes contraintes. On parle ici d'orientation mais aussi de mise à profit du terrain. Posez-vous plusieurs questions : ma véranda sera-t-elle un prolongement de la pièce à vivre ou sera-t-elle une pièce à part bien distincte ? Vais-je y cuisiner à l'intérieur ou y travailler ? Sera-t-elle un lieu convivial capable de recevoir 10 invités et plus ? Pourra-t-on s'y installer toute l'année ? L'architecte ou l'artisan vous demandera alors d'opter soit pour une véranda structure, à poser accolée à la maison, soit pour une véranda pièce, 100 % intégrée à l'habitat.

Quelles sont les solutions pour maitriser et moduler la lumière dans une véranda ?

Pour profiter au maximum de la lumière naturelle sans les inconvénients, vous pouvez opter pour des systèmes d’occultation de façade et de toiture parfaitement adaptés à vos besoins : volets roulants, brise-soleil orientables, solutions d’occultation de toiture, vitrage à teinte variable sont autant de solutions qui vous permettront de maîtriser facilement le niveau de luminosité et la température de votre véranda.

De plus, pour le soir ou la nuit, différentes solutions d’éclairage s’offrent à vous pour réaliser une véritable véranda lumineuse : faîtes le choix d’une installation simple et esthétique de vos luminaires. Des spots et néons Leds peuvent être intégrés à la structure et apportent une lumière agréable et harmonieuse à votre espace.

Quelles démarches administratives dois-je entreprendre pour construire une véranda ?

Si votre véranda fait moins de 40m², une simple déclaration de travaux suffit. Si, en revanche, elle excède cette surface un permis de construire sera nécessaire pour autoriser cette construction.  Il sera dans tous les cas judicieux de se renseigner auprès de la mairie de votre commune car les procédures évoluent d'une ville à l’autre : en effet certains POS (Plans d'occupation des Sols) ou PLU (Plans Locaux d'Urbanisme) n'admettent pas la construction de ce type d'extension. Ainsi, avant de projeter la construction d’un tel agrandissement, il est essentiel de consulter les services d’urbanisme de sa commune et d'interroger les professionnels sur les différentes possibilités en accord avec ces règles.

Ce POS ou PLU, consultable en mairie, permet de connaître notamment la distance à respecter avec vos voisins, les formes et les matériaux autorisés : véranda en bois, véranda en aluminium, véranda en PVC, véranda en acier, véranda en fer forgé. Souvent dans une zone classée ou protégée, seules les vérandas fabriquées en acier ou fer forgé, parmi les plus chères du marché, sont acceptées.

Si la construction doit se faire en zone protégée ou à proximité d’un monument historique, une certaine distance devra être respectée : cette distance est dans la plupart des cas de 500 mètres. Les architectes des Bâtiments de France devront alors vous donner leur accord pour la poursuite du projet.

La déclaration préalable de travaux de la véranda se fait à l'aide d'un document type nommé CERFA numéro 13 703¹ 03. Ce document est remis par votre mairie sur simple demande. Il est également disponible sur internet sur le site service-public.fr.  Ce document est à déposer en mains propres ou à envoyer par lettre recommandée à la mairie. L'employé de la mairie vous remet un reçu mentionnant la date à laquelle les travaux peuvent commencer. Le délai est en général fixé à un mois. Sans refus de votre commune pendant ce délai, vous pouvez commencer la construction de votre véranda. La durée de validité d'une déclaration de travaux est de deux ans.

La demande de permis de construire pour l'extension de la maison est à faire, quant à elle, avec le CERFA numéro 13 406¹ 07. Quatre exemplaires sont à déposer à la mairie. Là encore, un reçu est remis avec une date mentionnant la date de début possible de construction de la véranda. La délivrance du permis de construire pour la véranda est du ressort du maire et peut être tacite. En cas de refus, un recours amiable peut être déposé à la mairie puis un recours judiciaire au tribunal administratif. Les travaux de construction de votre véranda doivent débuter dans les 3 années suivant la délivrance du permis de construire.

Quel type de vitrage choisir pour une véranda ?

Véranda moderne sur-mesure double vitrageLa baie vitrée d’une véranda, c’est ce qui fait son charme bien sûr. Luminosité, impression d’espace, ouverture sur l’extérieur… Autant d’atouts qui séduisent les particuliers et professionnels. Mais pour assurer la protection, l’isolation et l’esthétisme de cette nouvelle pièce, il faut bien choisir la vitre d’une véranda.

Le vitrage est l’un des plus importants éléments pour l'isolation de la véranda. Sachant qu’un vitrage simple laisse passer 80% des rayons du soleil, il est évidemment inenvisageable pour les parois vitrées de la véranda. La solution la plus simple pour isoler la véranda consiste à choisir un double vitrage mais les professionnels privilégient le double vitrage à isolation renforcée, où l’air entre les deux vitres est séparé par du gaz argon, très isolant. Encore plus efficace pour bien isoler la véranda, le vitrage à contrôle solaire. Ce type de vitrage a pour particularité de renvoyer une partie des rayons du soleil et donc de limiter la chaleur en été. Les vitres de la véranda sont donc parfaitement isolées et vous permettent de profiter de votre pièce en été comme en hiver.

Côté esthétique, le vitrage de véranda offre une multitude de possibilités. Cette extension de maison peut être conçue avec des types de vitre très variés. En effet, le vitrage peut être clair (la plupart du temps choisi lors d'un projet de véranda), imprimé (avec un dessin sur une ou deux faces), mat (partiellement ou intégralement), sablé (doté de motifs uniformes ou en multi-relief). Il peut également être décoré de petits bois ou de cintres en aluminium de la couleur de la véranda par exemple, intégrés dans le vitrage.

En termes de sécurité, les questions suivantes peuvent se poser :

- la protection des personnes contre le risque de blessures
- la protection des biens et la sécurité contre l'effraction

Seul 2 types de vitrages de véranda satisfont aux exigences citées ci-dessus : les verres trempés thermiquement ou les verres feuilletés. Le verre trempé est un verre passé au four et brutalement refroidi. Cela renforce sa résistance aux chocs et aux variations de température. Il présente un avantage côté sécurité, s'il se brise, il ne se brisera qu'en tout petit morceaux, il sera donc moins dangereux. Le verre feuilleté est quant à lui un assemblage de deux feuilles de verre enserrant entre elles un certain nombre de films PVB (polybutyral de vynile) qui sont des retardateurs d'effraction.

A vous maintenant de choisir le type de vitres de véranda pour laisser entrer la lumière chez vous en toute sécurité.

Outre l’isolation thermique de la véranda, il convient également de penser à l’isolation acoustique, particulièrement pour ceux qui habitent en zone urbaine. Seuls des professionnels seront à même de bien vous conseiller sur le type de vitrage idéal en fonction de l'environnement de votre véranda.

Quelle toiture choisir pour une véranda ?

Le verre est une solution esthétique et lumineuse, mais il peut aussi être source de chaleur excessive. Des plaques opaques ou des panneaux en polycarbonate garantissent une bonne isolation, même s’ils sont certes moins esthétiques. Des panneaux dits "sandwichs" se composent pour leur part de deux couches d’aluminium séparées par un film isolant. Pour joindre l’utile à l’agréable, on peut aussi envisager une solution " naturelle" : des matériaux comme l’ardoise ou la tuile présentent de très bonnes propriétés isolantes.

Pour pouvoir utiliser votre véranda quelle que soit la saison, vous pouvez opter pour une isolation composée d’une double toiture mixte combinant des panneaux vitrés, des panneaux sandwichs, et de la laine de roche comprimée. Ajouté aux autres dispositifs thermiques proposés, à savoir le triple vitrage (avec gaz argon) et la maçonnerie isolante (« sous- dalle », muret et placoplâtre), ce système d’isolation présente le bilan optimum en matière de confort thermique et de luminosité. Enfin, le bois de l’ossature, isolant acoustique et thermique naturel, finit de contribuer à ce bilan aux performances isolantes très positives.

Quelle fonction aura ma véranda ?

Règle importante à connaître : en théorie tout type de pièces peut être installé dans une véranda, à condition de prévoir correctement leur aménagement. Avant de construire une véranda, il convient donc de réfléchir à sa future utilisation pour prévoir une protection solaire, une isolation ou encore un chauffage adapté selon la pièce d'usage que vous allez y installer.

Jardin d'hiver, salon, salle à manger, cuisine ou chambre ne se pensent pas de la même façon. La réflexion doit également porter sur la destination de la pièce existante qui s'y rattache : si la véranda est une salle de jeu, le sous-sol peut être transformé en salon ou autre pièce de vie. La construction de véranda sur-mesure peut aussi être l'occasion d'installer un spa ou un sauna dans cette belle pièce vitrée.

Quel chauffage et climatisation prévoir dans une véranda ?

Si vous désirez créer une nouvelle pièce dans votre véranda, vous devez dès le départ penser au chauffage et peut-être à la climatisation. Les solutions retenues par ceux qui souhaitent réaliser de véritables économies d'énergie fonctionnent aux énergies renouvelables. Il s'agit de choisir entre une pompe à chaleur réversible, des panneaux photovoltaïques ou un système électrique de type plancher chauffant. Là encore, un diagnostic de professionnel est requis. Il est important de sélectionner un appareil ayant une puissance suffisante et un coût d'achat et d'utilisation réduit.

Quelle est l’orientation idéale pour une véranda ?

Peu importe les configurations, l'orientation de la véranda a impact direct sur les besoins de chauffage de votre maison. En habitant dans une région chaude comme un climat méditerranéen, privilégiez une orientation NORD ou EST pour éviter les grosses chaleurs d’été. Pour des régions au climat océanique ou continental, l'orientation Est est parfaite. Pour des régions au climat plus frais, l'orientation SUD, sud/est ou OUEST peut être envisagée : on pourra ainsi profiter durant l’hiver d’un maximum d’ensoleillement (dans ce cas, on bénéficiera de la chaleur et de la lumière du soleil, via de grandes baies vitrées).

Dans tous les cas, si vous n'avez pas le choix de l'orientation de votre véranda, vous pouvez équiper celle-ci, afin de profiter de la luminosité, tout en contrôlant les apports thermiques et en optimisant les économies d'énergie. 

Comment assurer une bonne ventilation pour une véranda ?

Un seul point à retenir : aérer une véranda est aussi important que d’aérer une maison.

Afin d'obtenir une ventilation de véranda qui permette un rafraîchissement en évacuant l'air chaud, de plus grandes ouvertures sont nécessaires. On peut prévoir des ouvrants en toiture ou un extracteur d’air motorisé, ceci couplé à des ouvertures dans la façade. Un système complet de ventilation pour renouveler l’air de votre véranda et la préserver de l’humidité.

Il existe des systèmes de ventilation naturelle et des systèmes de ventilation mécanique.

La ventilation naturelle peut se faire à l'aide d'un système placé en partie basse (pour recueillir l'air frais) et en partie haute (pour évacuer l'air chaud) ou placé en toiture.

Vous pouvez augmenter l'efficacité de votre ventilation en utilisant un système mécanique type extracteur d'air motorisé. Une commande automatique peut alors lui être couplée pour une mise en marche automatique lorsque la température intérieure et le taux d'humidité ne sont plus à votre convenance.

Ces différentes ventilations mécaniques varient selon le volume d’air à renouveler, c’est-à-dire en fonction de la taille de la véranda : 15m3/h, 45m3/h… Les systèmes de ventilation peuvent être de façade ou de toiture en fonction de la configuration de votre habitation et de ce qui sera le plus discret pour votre véranda.

Comment optimiser l'isolation d'une véranda ?

Comme toute habitation repose sur des fondations solides, il est nécessaire qu’il en soit de même avec la véranda, afin surtout d’éviter les remontées d’humidité. Pour ce faire, la véranda sera construite sur une dalle (ou un muret) dotée d’une membrane étanche comme du feutre bitumeux ou une plaque de mousse isolante. Faire barrière au froid est aussi une condition indispensable au bien-être dans la véranda. Il est préférable de l’adosser à un mur épais, parfaitement étanche. Si ce n’est pas le cas, la pièce de la maison avec laquelle ce mur fait la liaison devra être chauffée en hiver, y compris s’il s’agit d’un débarras ou de toilettes.

Quel matériau choisir pour une véranda ?

Choisir sa véranda, c'est d'abord choisir le matériau de son cadre. Que vous privilégiiez une véranda en aluminium, en bois, en fer forgé ou en PVC, sachez qu'il existe pour chaque matériau un grand nombre de teintes et de coloris.

Attention : les techniques liées à l'étanchéité demandent savoir-faire et méticulosité, quel que soit le matériau de la véranda !

Une véranda en aluminium ? En bois ? Quels sont les matériaux parfaits pour la construction d’une véranda ?

  • Véranda design sur-mesure en aluUn matériau très souvent utilisé pour les vérandas : l'aluminium

Quand on parle de matériau robuste, stable, résistant, recyclable, on pense immédiatement à l’aluminium. Et pour cause ! C'est le matériau le plus répandu dans la construction de véranda (90% des vérandas en France).

L'installation d'une véranda en alu mérite l'intervention d'un aluminier agréé. Cette véranda chic et moderne est l'une des plus demandées à l'heure actuelle et pour cause : l'alu est un matériau résistant, d'une longue durée de vie et à l'aspect design. La véranda alu est une véranda actuelle aux lignes fluides et épurées, disponible en une multitude de coloris faciles à associer aux autres éléments du décor extérieur.

Son seul défaut : il est conducteur thermique. Les fabricants ont aujourd'hui trouvé la parade : la rupture de pont thermique. En effet le problème est résolu grâce à un joint non conducteur qui sépare le profilé aluminium extérieur du profilé aluminium intérieur. Vous êtes donc assuré de pouvoir jouir de votre véranda en aluminium en toutes saisons. Une véranda en aluminium est toujours gage de confort et de solidité.

Côté esthétique, les profilés en aluminium créés par les fabricants sont très joliment moulurés pour permettre une intégration très harmonieuse à l'environnement. Question coloris, vous pourrez laisser libre cours à votre imagination grâce à une sélection très large de couleurs brillantes ou satinées, mouchetées, givrées ou sablées. Les profilés sont traités et thermolaqués en usine.

  • Véranda traditionelle ossature boisAutre matériau utilisé fréquemment dans la fabrication de véranda : le bois

Le plus souvent, le bois est utilisé pour la constitution de l'ossature combinée à des châssis en aluminium. Ces deux matériaux réunis donnent naissance à des vérandas robustes et élégantes. En effet, les qualités naturelles du bois sont alors associées aux capacités techniques de l'aluminium. 

Le bois, naturellement adapté à la construction, est doté d'une résistance mécanique incomparable. Le bois est un matériau très solide qui traverse les siècles comme l'attestent les nombreuses constructions des vieux quartiers des villes de France. Attention aux idées reçues ! le bois offre une excellente tenue au feu car il transmet la chaleur 10 fois moins vite que le béton, et 250 fois moins vite que le fer. Ainsi, les risques d'effondrement d’une extension d’habitation en ossature bois sont moins importants que dans une maison à ossature métallique ou béton lors d’un incendie.

Seul inconvénient : l'entretien. Il faut prévoir une lasure régulière mais qui, pour les amoureux du bois, ne sera qu'une simple formalité. Une véranda en bois est donc également un excellent choix pour les amateurs d’authenticité et de caractère.

  • Les autres matériaux : PVC, acier ... ne représentent qu'une partie minime des projets en France et n'offrent pas les mêmes avantages techniques ou à des coûts très importants.

Comment sécuriser une véranda ?

Votre véranda doit être protégée des risques d'effraction avec la même efficacité que le reste de votre maison. C'est une pièce complètement intégrée, il est impératif de la protéger contre toute intrusion.

Plusieurs systèmes existent pour assurer la sécurité de votre véranda : des systèmes performants qui dissuaderont les cambrioleurs et personnes malveillantes.

  • La serrure multipoint, à prévoir sur les châssis ouvrants. C'est le premier équipement indispensable pour sécuriser une véranda. Elle apporte la même protection que pour une porte d’entrée. Résistante et efficace, elle stoppera les éventuels voleurs.
  • Le vitrage retardateur d'effraction. Il n'empêchera pas un cambrioleur de pénétrer chez vous, toutefois il en retardera l'accès. Ils permettent de retenir les éclats de verre. Un gain de temps précieux pour appeler les secours.
  • Les alarmes sonores avec détecteur d'intrusion pour protéger efficacement votre véranda des agressions extérieures. Une manière de piéger les cambrioleurs et de les inciter à partir aussitôt.
  • Les volets roulants : une vraie protection pour votre véranda

En plus de la protection qu'ils apportent à votre véranda durant vos absence les volets roulants garantissent une isolation thermique supplémentaire pour votre véranda, ils empêchent les rayons du soleil de pénétrer et limitent la déperdition d'énergie entre l'intérieur et l'extérieur. Un atout considérable pour profiter de votre véranda en toutes saisons !

Ils assurent également efficacement votre intimité. Vous pouvez vous isoler complètement grâce à ces volets roulants. A vous de décider si vous voulez donner sur l’extérieur ou au contraire vous retrancher dans un espace cocooning rien qu’à vous.

Les volets roulants sont commandés électriquement grâce à une télécommande qui pourra, à elle seule, ouvrir ou fermer séparément chaque volet ou, en une seule fois, l'ensemble des volets. Les volets roulants sont intégrés sur toutes les façades de la véranda voire même en toiture. Ils assurent une très bonne sécurité pour votre véranda.

Comment entretenir une véranda ?

Les opérations d'entretien et de maintenance ne doivent pas conduire à une détérioration des éléments environnants. En particulier, les échelles éventuellement utilisées, doivent comporter des protections au droit des appuis pour ne pas rayer les surfaces laquées ou anodisées. L'utilisation d'appareils à haute pression est totalement à proscrire.

Les composants d'une véranda sont conçus et protégés pour résister aux agents agressifs et à l'usure. Ils doivent cependant être entretenus à certaines échéances. L'entretien consiste à nettoyer périodiquement mais aussi à lubrifier certaines pièces mécaniques.

Pour cela, il n'est pas nécessaire de faire appel à un spécialiste. Il est cependant fortement conseillé de vérifier l'efficacité de la gamme de traitement envisagée et du comportement de l'ouvrage à celle-ci, sur une zone si possible non visible, avant de procéder au traitement de l'ensemble de l'ouvrage.

FRÉQUENCE DE NETTOYAGE

Lorsque l'environnement ne comporte pas d'éléments agressifs comme c'est le cas en zone rurale ou en zone urbaine peu dense, la fréquence des nettoyages est de l'ordre d'une fois par an. En zone urbaine dense ou en zone industrielle ou marine, les surfaces naturellement lavées par les eaux de pluie requièrent en général un nettoyage trimestriel.

Le nettoyage des parties non lavées naturellement par les eaux de pluie doit s'effectuer plus fréquemment que les surfaces exposées. Si l'environnement ne comporte pas d'éléments agressifs, une fréquence semestrielle reste suffisante. Un nettoyage de votre véranda approprié doit alors être effectué. C'est le cas par exemple lorsque des salissures provenant d'une opération de ravalement de la façade située au-dessus de la véranda, provoquent des traces, coulures ou dépôts...

MÉTHODES DE NETTOYAGE DES SURFACES THERMOLAQUÉES

Pour les surfaces régulièrement entretenues, le lavage doit se faire à l'éponge avec de l'eau et un produit moussant non abrasif (exemple : eau savonneuse). Il doit ensuite être suivi d'un rinçage soigné, à l'eau claire, et d'un essuyage doux, avec un chiffon absorbant ou une raclette. Cette opération peut se combiner avec le nettoyage des vitrages.

L'entretien et la maintenance des surfaces en acier thermolaqué traitées selon les spécifications de la norme NFP 24-351, s'effectuent dans les mêmes conditions et avec la même fréquence que pour l'aluminium thermolaqué.

ENTRETIEN DES FEUILLURES ET DES RAILS

Les différents rails et feuillures, vantaux ouverts ou fermés, doivent rester propres et dégagés afin de permettre des manœuvres d'ouverture et de fermeture des vantaux, sans obstacle. Les orifices de drainage, d'évacuation des eaux et de mise en équilibre des pressions doivent rester dégagés et propres.

ENTRÉES D'AIR

Les entrées d'air disposées sur les vérandas doivent, comme toutes les autres, être nettoyées très régulièrement. L'entretien consiste à les dépoussiérer et à faire en sorte que rien ne vienne les obstruer volontairement ou accidentellement. Une hygrométrie satisfaisante du local est directement liée au bon entretien de ces entrées d'air.

VITRAGES

La mise en peinture d'un mastic d'étanchéité est, à priori, fortement déconseillée. Dans le cas d'une réparation d'une telle garniture, il sera nécessaire de bien vérifier la compatibilité physicochimique du type de mastic utilisé avec les produits existants.

CHÉNEAUX ET DESCENTES D'EAU

Il est nécessaire de nettoyer les chéneaux et la crépine de chaque descente d'eau pluviale au moins 2 fois par an. Ces nettoyages doivent être effectués après la chute des feuilles en automne ainsi qu'à la sortie de l'hiver. Un nettoyage complet est également très recommandé après une tempête. De façon générale, tout signe de débordement, par exemple par le trop plein, est une alerte et doit conduire à un nettoyage des chéneaux et crépines.

NETTOYAGE DES TOITURES

Sauf dispositions particulières, une toiture de véranda n'est pas conçue pour la moindre circulation, même lors du nettoyage. Si un nettoyage est toutefois nécessaire, il doit s'effectuer dans le sens de la pente descendante et en aucun cas avec un appareil à haute pression qui pourrait entraîner le décollement des joints d'étanchéité. Des dispositions doivent aussi être prises pour éviter de ne pas avoir à circuler sur la toiture.

Dans le cas d'une chute de neige sur la structure, et surtout lorsque celle-ci est importante, il est conseillé de procéder rapidement à un déneigement, au moins partiel.

Dans le même ordre d'idée, il est rappelé qu'afin de ne pas détériorer l'aspect des surfaces anodisées ou laquées, il est nécessaire de nettoyer très rapidement tout dépôt accidentel de plâtre, de ciment, de peinture ou de colle sur ces surfaces. Pour les vérandas situées en bord de mer, il faut prévoir au minimum un nettoyage trimestriel des parties extérieures.

Pour les zones moyennement encrassées : nettoyez à l'éponge avec de l'eau et un produit nettoyant non abrasif ou avec une brosse à poils souples, rincez à l'eau claire puis essuyez.

De quelles garanties bénéficient une véranda ?

En conformité avec le code de la Construction et de l’Habitation vous bénéficiez de deux garanties :

Une garantie décennale sur l’installation (ossature) de vérandas et d’extensions bois.

Une garantie biennale ou « de bon fonctionnement » sur les composants ; pièces en mouvement c'est-à-dire la réparation des défauts affectant le fonctionnement des éléments d’équipements pouvant être substitués sans détérioration du gros œuvre, dont le bon fonctionnement des ouvrants (baies coulissantes, portes, fenêtres) et des accessoires, ou leur étanchéité.

Quel taux de TVA s'applique pour la construction d'une véranda ?

L'installation d'une véranda est soumise à divers taux de TVA, selon les caractéristiques de votre chantier.

En règle générale, la construction d'une véranda, assimilée à une construction neuve est donc soumise au taux de TVA normal de 20%.

À noter cependant, il est possible de bénéficier d'un taux de TVA réduit de 10% dans les cas suivants :

  • si votre création de véranda ne dépasse pas les 9 mètres carrés de SHOB (Surface Hors Œuvre Brute)
  • si la création de votre véranda n'implique pas une augmentation de 10% la SHON (Surface Hors Œuvre Nette) soit pour les vérandas construite sur terrasses ou balcons existants.

Enfin, vous pouvez bénéficier du taux de TVA de 5,5% destiné aux travaux d'amélioration de la qualité énergétique des logements sur certains travaux d'aménagement de véranda tels que la pose de stores intérieurs ou extérieurs sur vos vitrages de véranda. À noter : ces travaux devront être réalisés sur-mesure et fixés à la fenêtre ou au mur, et réalisés dans un logement construit depuis au moins deux ans.

Vous aurez plus d'informations sur le site du gouvernement: https://bofip.impots.gouv.fr/bofip/1735-PGP

Y a-t-il un crédit d'impôt pour la construction d'une véranda ?

Du point de vue des aides fiscales, la construction et l'installation de véranda, y compris les modèles les plus performants, ne permet pas de disposer de crédit d'impôt pour amortir l'investissement.

À noter toutefois, le crédit d'impôt de transition écologique (CITE) de 30% s'appliquera pour les travaux de remplacement de vitrage de véranda, dans le cadre d'une rénovation de véranda existante. Ainsi si vous prévoyez de remplacer l'ancien vitrage d'une véranda par des vitrages performants, vous pourrez ainsi prétendre à ce coup de pouce fiscal. Attention cependant, des critères de performances précis existent pour bénéficier du CITE sur vos vitrages de véranda. Ces derniers devront ainsi impérativement afficher un coefficient de transmission thermique Ug inférieur ou égal à 1,1 W/m2.K.

Autre impératif : vos vitrages de véranda devront être posé par un artisan RGE "Reconnu Garant de l'Environnement" (comme Freddy Bernard SAS - menuiserie dans le Var 83).

Le respect de ces conditions vous permettra de bénéficier d'un crédit d'impôt plafonné à 8000 € pour une personne seule et jusqu'à 16000 € pour un couple soumis à une imposition commune avec majoration de 400 € par personne à charge.

Peut-on bénéficier du crédit d'impôt « développement durable » pour une véranda ?

Dans le cas d’une véranda, seul le remplacement du vitrage peut vous faire bénéficier d’une réduction d’impôt, qui peut même vous être remboursée au cas où vous ne soyez pas imposable par ailleurs. Le nouveau vitrage posé doit cependant présenter un faible coefficient de transmission thermique (qui devra être inférieur à 1,5 W/m².K).

Quels peuvent être les contraintes qui vont peser dans le prix d'une véranda ?

Les points qui peuvent faire varier les prix de l'installation d'une véranda sont par exemple l'implantation et l'orientation :

Votre terrain nécessite-t-il une préparation particulière ?

Terrassement et empierrage sont-ils nécessaires ?

Des tranchées doivent-elles être creusées pour viabiliser et amener eau, électricité et téléphone ?

Ces premières appréciations peuvent grandement faire varier les prix et doivent être calculées dès le début du projet. Le prix de l'installation de la véranda sera ensuite déterminé en fonction de sa dimension, des matériaux choisis, des aménagements supplémentaires et des options éventuelles.

Quel est le coût fiscal d'une véranda ? Mes impôts locaux vont-ils augmenter ?

Construire une véranda augmente la surface cadastrale de votre bien immobilier. L'assiette de calcul des impôts locaux (taxes foncières et taxes d'habitation) est, par conséquent, plus élevée.

Toutefois, les vérandas de moins de 20 m² sont exonérées. Pour les vérandas de grande taille, vous pouvez demander une exonération pendant deux ans.

Il est difficile de calculer soi-même le surcoût engendré par la surface habitable créée suite à la construction de sa véranda. En effet, plusieurs taxes locales sont susceptibles d'être prélevées : la taxe départementale des espaces sensibles (TDES), la taxe locale d'équipement (TLE), la redevance d'archéologie préventive et la taxe pour le financement des Conseils d'Architecture, d'Urbanisme et d'Environnement (TDCAUE). L'administration fiscale est à même de vous renseigner sur l'impact exact de la nouvelle véranda sur vos impôts.

En dépit de cette hausse fiscale, n'oubliez pas que la création d'une véranda apporte une importante plus-value à votre bien, compensant généralement cette révision fiscale.

D'autre part, n'oubliez pas que vous pouvez bénéficier d'une exonération de deux ans de cette dite taxe foncière sur la création d'une véranda. Pour ce faire, vous devrez impérativement déclarer votre véranda aux services des impôts foncier en retournant la déclaration 6704 IL dans les 90 jours après son achèvement. Dans le cas contraire, l'exonération ne pourra s'appliquer.

Est-ce que ma véranda me permettra de faire des économies d'énergie ?

Vos besoins de chauffage seront nettement diminués d'autant plus si vous habitez dans une région ensoleillée ou si votre véranda se trouve au sud. Ses vitrages en façade et en toiture captent la chaleur du soleil et la redistribuent dans l'ensemble de l'habitation. Selon une étude du SNFA (Organisation professionnelle représentatives des concepteurs, fabricants et installateurs de menuiseries aluminium), la construction d'une véranda permettrait de réaliser jusqu'à 28% d'économie d'énergie.

Partager cette page sur

Nos fournisseurs


 
  Ne manquez plus nos actus

Freddy Bernard
305 Av. du 2ÈME Spahis
83110 Sanary-sur-Mer Var

Tél. : 04 94 74 00 51
Fax : 04 94 74 00 77
Contacter par e-mail : cliquez-ici


Suivez-nous:

Freddy Bernard SAS sur Instagram Freddy Bernard sur Facebook Freddy Bernard sur Twitter  Freddy Bernard sur Pinterest

logo
facebook twitter instagram Pinterest
Certificate
10 years guarantee blank
  DEVIS GRATUIT ET RAPIDE
  04 94 74 00 51